Quenelles bohémiennes

Qu’est ce qu’on prépare avec une vieille baguette ou du vieux pain 🤔 ben il y a plusieurs choses comme le salade césar végétarienne, les Bruschetta ou la soupe aux oignons gratinée mais là je vous propose quelque chose ou je suis prête à parier que la majorité ne connaît pas entre vous. Un accompagnement pour des plats riches en sauce 😋.

Servi avec un délicieux ragoût ici en remplaçant la dinde par du bœuf, et une bonne salade.

Un plat traditionnel de l’empire des Habsburg, où la cuisine de tous les états membres se mélangeait pour former les recettes qui sont aujourd’hui traditionnelle en Autriche et tous les autres états.

Cette recette ci est pour une variante des Knödel qui vient réellement de la cuisine bohème. ‘Les knödel (prononcer « kneudeul » avec l’accent sur la première syllabe) sont une spécialité culinaire autrichienne que l’on trouve aussi en Bavière, dans le sud de la Pologne, en République tchèque (sous le nom de knedlík) et au Luxembourg (sous le nom de kniddel). Les knödel sont très proches des quenelles (une spécialité de Lyon) : il est d’ailleurs probable que le mot « quenelle » dérive de knödel’ (Wikipedia).

En règle générale, les knödel sont rondes – mais comme on dit: les exceptions confirment la règle. Vous vous demandez peut-être maintenant pourquoi les Serviettenknödel font une exception aux Knödel traditionnels. Du point de vu de la recette, les Serviettenknödel sont très similaire au Semmelknödel – seulement dans l’optique ils diffèrent. Les deux consistent en ingrédient principale des morceaux de pain et sont moelleux, mais les Serviettenknödel sont servis en tranche ce qui fait de ça la manière idéale pour préparer un buffet pour beaucoup de personnes. Cela a un autre avantage : En raison de la grande surface de coupe, les Serviettenknödel peuvent bien absorber les sauces.

Ici en version individuelle et végétarienne, les Semmelknödel avec un ragoût de chanterelles.

Et c’est là ou je dois tout de suite clarifier quelque chose. Les Semmelknödel ou les Serviettenknödel ont absolument, fondamentalement besoin de sauce !!!! C’est un accompagnement magnifique pour du Goulash, du ragoût de toutes sortes que ce soit dinde, champignons etc ou encore par exemple en accompagnement de mon fabuleux rôti de porc mariné. Ça fait original, sort un peu de l’éternel riz, pommes de terre, couscous etc et vous débarrasse en plus des reste de pain de la veille (par contre pas dur comme du ciment svp) !

Serviettenknödel coupés en tranches. Idéal si on est nombreux.

Ingrédients pour 4 – 6 personnes

  • 500 g de pain blanc coupé en cubes de 1cm (n’importe quel pain blanc fera l’affaire)
  • 50 g de farine
  • 1 cube de bouillon de légumes bien écrasé
  • 4 œufs séparés
  • 250 ml de lait tiède
  • 1 cas de beurre
  • persil frais ou séché

Mélangez les cubes de pain, la farine, le persil, les cubes de bouillon et les jaunes.

Chauffez le lait et faites fondre 1 c. à soupe de beurre dedans. Ajoutez ça à votre préparation et mélangez.

Battez les blancs en neige et incorporez les.

En individuel.

Pour les Semmelknödel formez en des boules avec vos mains humidifiés par l’eau pour que ça ne colle pas trop et faites les cuire dans l’eau salée sur feu moyen jusqu’à ce qu’ils nagent à la surface (ils descendent au début au fond de la casserole) .

Pour les Serviettenknödel placez la préparation dans un torchon propre, roulé le en boudin en fermant les bouts à laide d’une corde et faites le cuire pendant 35 minutes dans l’eau sur feu moyen ou dans un cuiseur vapeur pour le même temps.

Pour servir coupez le en tranches.

Si vous avez aimé ce post abonnez vous à mon Blog pour plus de recettes.

Ici avec une délicieuse Goulash dans un réchaud qui garde tout chaud jusqu’à ce qu’on se met à table.